Mesure sans contact de l'épaisseur des revêtements en poudre

Défi : des processus de fabrication stables et une qualité élevée constante

De nombreux métaux, tels que les aciers faiblement alliés ou l'aluminium, se corrodent sans protection supplémentaire. C'est pourquoi ces produits métalliques sont revêtus pour augmenter leur durabilité. Dans le passé, on utilisait des peintures contenant des solvants nuisibles. Aujourd'hui, il s'agit de la peinture en poudre, un procédé par lequel des couches minimales de poudre sont appliquées et cuites au four.
Les exigences en matière de couleur et de qualité de la surface sont généralement élevées. De bons résultats de revêtement ne peuvent être obtenus qu'avec des couches de poudre uniformément fines. Si le résultat du revêtement n'est pas correct, soit la peinture doit être enlevée, soit la pièce ou le lot entier doit être produit à nouveau, ce qui entraîne des coûts élevés, des retards de livraison et une forte pollution supplémentaire de l'environnement.

Sur un total de trois consultations Reffnet, le potentiel d'optimisation dans la pratique devrait donc être déterminé et des mesures d'amélioration appropriées devraient être élaborées. Entre autres, une installation représentative a été analysée : environ 800 kg de poudre sont utilisés par semaine, dont 250 kg de pertes. Sans la récupération de la poudre, la perte et la quantité de matière utilisée auraient été su-périeures de près de 300 kg par semaine. En outre, une enquête menée auprès des principales entreprises de revêtement en Suisse a montré qu'une moyenne d'au moins 10 % de la poudre pouvait être économisée en mesurant spécifiquement les couches de poudre avant la cuisson.

Approche : revêtement selon besoins !

Pour obtenir de meilleurs résultats de revêtement avec une consommation de poudre réduite, des "processus contrôlés" sont absolument nécessaires. Les épaisseurs des revêtements en poudre sont mesurées sans contact à certains endroits avant la cuisson. L'employé reçoit un retour d'information sur son appareil de mesure et peut, si besoin, corriger l'erreur relativement facilement avant de guérir.

Grâce à une mesure sans contact intégrée et axée sur la demande, il est possible d'économiser en moyenne 52,5 kg de poudre par semaine. Il en résulte une économie annuelle d'environ 30 000 francs suisses, soit 2,5 tonnes de poudre. D'autre part, il y a une dépense supplémentaire pour la mesure supplémentaire d'un maximum de 12.500 francs par an. L'investissement en équipement s'élève à environ 10'000 CHF. La mesure sans contact et l'assurance d'une qualité élevée et constante peuvent également prévenir les dommages. À titre d'exemple : la réparation d'environ 1 500 m2 de tôles de façade (= production quotidienne) entraîne rapidement des coûts supplémentaires d'environ 30 000 CHF.

La technologie de mesure est disponible en Suisse. Innotest AG à Eschlikon développe, produit et vend depuis un certain temps des appareils de mesure de l'épaisseur des revêtements en poudre sans contact (par exemple l'appareil "SaveCoat 7") basés sur la méthode des ultrasons dans l'air. Ces appareils portatifs permettent de mesurer simplement et rapidement l'épaisseur du revêtement avant la cuisson. Le SaveCoat7 peut également mesurer l'épaisseur du revêtement de poudre sur tout autre substrat, comme les panneaux MDF ou les couches de plastique sur les fixations de ski.

Avantage : grandes économies économiques et écologiques grâce à l'effet d'échelle

La solution automatisée a un "effet de contrôle" encore meilleur, permet d'économiser encore plus de poudre et est plus logique à haut débit.

D'un point de vue écologique, cette solution, qu'il s'agisse d'un dispositif unique ou d'une solution intégrée ou automatisée, est extrêmement efficace. Dans une installation de revêtement par poudre typique, si l'on économise 10 % de poudre grâce à une mesure systématique de l'épaisseur du revêtement et si l'on évite un petit nombre de dommages par an, on obtient un retour écologique d'un mois sur la base d'un calcul du CO2. En d'autres termes : les dépenses supplémentaires pour l'équipement et l'effort de mesure sont déjà compensées après un mois du point de vue climatique !

Simon Züst, expert de Reffnet

CTO, Züst Engineering AG, Seegräben

L'accent est mis sur l'industrie :

- Fabrication de produits métalliques
- Génie mécanique
- Fabrication d'ordinateurs, de produits électroniques et optiques
- Fabrication de matériel électrique
- Production et transformation des métaux

 

Souhaitez-vous rencontrer Simon Züst pour un entretien sans engagement ? Inscription